Retour sur mon Printemps arabe en Egypte

4

Avril 2012, un an après le début des révolutions du Printemps Arabe, il me prend l’envie de partir en Egypte. Billet en poche, j’atterris dans la capitale égyptienne.

Place Tahrir
Place Tahrir au Caire

Bien qu’un an se soit écoulé après le début des révoltes, celles-ci n’étaient pas terminées. Visiter l’Egypte en période de « Printemps Arabe » pourrait en repousser certains, et pourtant cela m’a permis d’éviter la foule de touristes, de visiter une immense mégapole en pleine période de révolution, et de profiter de la beauté de la Mer rouge.


Visiter les Pyramides de Gizeh sans un touriste ou presque !

Capitale de l’Egypte, Le Caire est une ville chaotique, avec beaucoup de circulation, de bruits, il n’est pas rare de voir un automobiliste klaxonner alors qu’il est à l’arrêt, à un feu rouge et sans voiture devant lui 🙂 Mais le Caire est aussi une ville imprégnée d’histoire, de poésie avec les nombreuses écoles de danses orientales, et le charmant quartier de Zamalek. Le Caire est une ville tolérante où des personnes de confessions religieuses différentes se côtoient quotidiennement, mais Le Caire c’est aussi la porte d’entrée des Pyramides !

 

La ville de Gizeh située tout près de la capitale égyptienne regroupe les fameuses pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos ainsi que le Sphinx. On peut s’y rendre facilement soit en bus que l’on trouvera près du Musée Egyptien, soit en taxi. Ils sont nombreux dans la ville et donc facile à trouver; mais gare aux arnaques, veillez à vous mettre d’accord dès le départ sur le prix et surtout négociez ! Quant au ticket d’entrée au site, ils sont vendus sur place, le prix varie de 10 à 40€ selon les pyramides visitées.

2

J’ai ressenti beaucoup d’émotions en visitant ce site qui date de l’Egypte antique, c’est vraiment impressionnant et ça mérite largement d’être visité. Ce qui était génial, c’est qu’il y avait très peu de touristes à cette époque-là, du coup je n’ai jamais ressenti l’effet tourisme de masse. Au contraire, cette expérience a été très authentique et agréable.

Plateau de Gizeh

Bien que les pyramides représentent un symbole fort de l’Egypte, d’autres sites du Caire doivent être visités comme le musée Egyptien, le vieux Caire ou la mosquée Al-Azhar entre autres.
Après ces quelques jours de visite, je me dirige en fin de soirée vers le terminal de bus en partance pour Hurghada, où j’ai pu acheter mon ticket au comptoir de la companie El Gouna. Le trajet de nuit a duré environ 7 heures.

Où loger au Caire ?

J’ai opté pour une chambre d’hôte. L’appartement est très agréable, situé en plein cœur du Caire, l’hôte connaît parfaitement l’Egypte puisqu’elle y vit depuis de nombreuses années.
Il y a même un guide qui travaille avec elle, il pourra vous orienter vers des endroits selon vos envies et vous y conduire.


Plongée dans la mer rouge (presque) pour moi !

Arrivée à l’aube à Hurghada, je réserve une chambre d’hôtel depuis un café Internet située dans la vieille ville, plus calme que le centre qui pullule de complexes hôteliers.

Mer Rouge

Mais si de nombreux touristes sont attirés par la côte égyptienne c’est parce que la Mer rouge offre des fonds marins exceptionnels. Hurghada est connue pour être un gros spot de plongée, où de nombreux clubs proposent des forfaits avec des plongeurs professionnels et à des prix compétitifs.
Cela conviendra parfaitement à des plongeurs novices qui veulent tenter l’expérience, avec une Mer rouge qui a l’avantage de disposer d’une très bonne visibilité. Evidemment, il faudra tout de même rester vigilent sur le sérieux du club, et comme partout en Egypte, il faudra aussi comparer et négocier avant de sauter à l’eau.

Mer Rouge

                        Plongée mer rouge

Mon séjour à Hurghada m’a aussi permis de visiter la ville de Louxor, située à quelques heures de bus. J’avais cette fois-ci choisi l’option « visite organisée » proposée par mon hôtel, car c’était plus pratique et en plus nous étions à peine une dizaine compte-tenu du peu de touristes présents à ce moment-là.

Où loger à Hurghada ?

J’ai logé à l’hôtel « Three Corners Triton Empire Inn », c’est un hôtel de taille moyenne avec piscine et plage privée. Les chambres et l’hôtel sont très agréables et le prix très raisonnable.


Visiter les temples de Louxor dans un silence d’or !

Faute de temps, j’ai seulement passée une journée entière à Louxor, où j’ai visité le temple de Karnak et la Vallée des Reines. La salle Hypostyle du temple d’Amon à Karnak témoigne du génie égyptien et de leurs prouesses architecturales, vraiment impressionnant. Et oui, on ne s’en rend parfois pas compte, mais ces œuvres ont plus de 40 siècles !

Temple de Karnak

eg

Sous 35 degrés à l’ombre, j’ai pu profité d’un sublime temple aux allées presque vides ! Le personnel du site me disait que normalement à cette époque de l’année, l’activité touristique battait son plein, mais vu le contexte, les gens avaient peur de venir… Évidemment, je ne me suis jamais sentie en danger lors de ma visite et j’ai d’autant plus apprécié de ne pas me sentir oppressée.

Karnak

Karnak

 

L’Egypte est un pays intéressant et plaisant à visiter car il allie culture, détente et sport. Par ailleurs, au delà du fait que les égyptiens soient insistants avec les touristes, j’ai vraiment trouvé qu’ils avaient un sens inné de la communication, une envie d’aller vers les voyageurs et de parler avec eux, ce qui rend le séjour d’autant plus agréable. C’est sûr, c’est un pays où je reviendrai !


Infos pratiques :

En Egypte, il y a très souvent un prix avant et après négociation !

  • 1 repas dans un restaurant local : à partir de 5 euros
  • 1 course de taxi Aéroport – Le Caire : 10/15 euros
  • 1 ticket d’entrée sur le site de Gizeh : de 10 à 40 euros
  • 1 ticket de bus Le Caire-Hurghada : à partir de 6 euros
  • Plongée Padi Open water : à partir de 150 euros

Et vous l’Egypte, vous en avez pensé quoi ? Des endroits à recommander ?

 

Suivez mes aventures et inspirez-vous !

Discussion4 commentaires

  1. Je suis parti en Egypte juste avant la révolution et j’ai fini mon voyage pendant le début de la révolution. Plutôt particulier sur la fin 😉

    A Gizeh, au début de mon voyage, avant le début des premières manifestations j’avais été surpris par le nombre de visiteurs il n’y en avait que très peu.
    Par contre Louxor, Karnak, c’est beaucoup plus rempli!

    Un pays magique et j’ai hâte d’y retourner

    • Salut Aurélien,

      Pour ma part, c’était très agréable car il y avait très peu de personnes sur les sites comme Gizeh et Karnak. J’ai aussi très envie d’y retourner, il y a tellement de choses à découvrir…

      Sinon, tu as vécu là-bas pour le travail / études ? Tu étais au Caire ?

Leave A Reply